Amarok l’esprit nature

Canada La cabane au bord du lac - Séjour trappeur

Superbe séjour naturaliste à la découverte de la vie sauvage dans l'immensité du Nord Canada. Depuis une cabane de trappeur, vous partez à pied et en canoë pour observer les orignaux, loups et castors, puis approchez en kayak de mer les baleines du fleuve St-Laurent.

  • Durée : 15 jours
  • Prochain départ : samedi 11 août 2018
  • Effectif : 4 - 8 personnes
  • Guide(s) : 2 Accompagnateurs Amarok l'esprit nature

2 650 €*

*à partir de


Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Rusticité
  • Autonomie
Je réserve

Demande de fiche technique

Pour recevoir la fiche technique de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email :

séjour trappeur au québec

Points forts :

  • Voyage naturaliste d'immersion forte en pleine nature ouvert à tous
  • Logement atypique en cabane de trappeur au coeur du grand nord du québec
  • Séjour d'immersion et de vie sauvage : bivouac et feu de camp au bord de la rivière, ceuillette de baies et plantes sauvages, pêche, fabrication d'un fumoir, quiétude des lieux du grand Nord Québecois...
  • Randonnées à pied et canoë sur les lacs et rivières sauvages
  • Observation de la faune sauvage depuis un affût : loups, orignaux, martres, ours, castors, rapaces
  • Deux guides naturalistes accompagnent ce séjour, permettant ainsi de diviser le groupe et d' aller au rythme de chacun.
  • Observation des baleines en kayak de mer biplace et en zodiac
  • Séjour naturaliste en petit groupe de 8 personnes maximum

Ce séjour naturaliste dans le grand nord du Québec vous fait découvrir le mode de vie sauvage des derniers trappeurs. Confortablement installés dans une cabane de trappeur au bord d'un lac, entourés par la forêt, nos seuls voisins sont la faune sauvage. En canoë de lac en lac, notre unique mode de transport, nous partons à l’affût des animaux dans cette région du Québec exceptionnellement riche en orignaux, loups, castors, martres et aigles pêcheurs…
Au gré des jours, dans ce petit coin de paradis sauvage, nous prendrons le temps de cueillir, de pêcher, de cuire notre pain, de construire, d’observer les animaux ; en somme, de vivre d’authenticité… Le soir venu, au coin du feu, peut-être aurons-nous la chance de voir danser une aurore boréale au-dessus de la cabane de trappeur.
Ce voyage naturaliste au Canada se poursuit dans une toute autre ambiance, vers Tadoussac et le fleuve Saint Laurent : une excursion avec des scientifiques et l'observation des baleines en kayak de mer nous mène au cœur d'un ballet aquatique. Nos nuits seront bercées par le souffle des baleines qui passent perpétuellement sous le campement.


Programme :

J1/ France - Montréal 

Vol de France à Montréal. A notre arrivée nous installons dans une auberge. Nous aurons le temps de faire les courses ensemble au marcher local pour notre séjour. Dîner libre

> Nuit : Auberge

J2/ Montréal - Baie Comeau                                                                                                              

Nous prenons place à bord de nos véhicules et entamons la remontée vers le nord-Est (une dizaine d’heure). Petit arrêt à Québec dans un magasin de matériel d’activités de pleine nature

> Nuit : Auberge

J3/ installation en cabane trappeur

Rendez‐vous avec notre ami québécois Charles qui nous donne les clés de sa cabane de trappeur. Ensemble nous roulons hors‐sentier direction plein Nord vers la pourvoirie du lac cyprès. Nous laissons notre véhicule au bord d’une rivière infranchissable où un pont s’est écroulé en 1979 et Charles nous la fait traverser grâce à son bac. Il nous laisse là, ici débute l’aventure au km 43. Le soir nous prenons place dans notre cabane de trappeur perdue au milieu des bois devant un immense lac…
> Nuit : Cabane de trappeur

J4 à J19/ Séjour de vie sauvage, canoë et observation animalière

Les journées s’enchainent depuis notre cabane de trappeur au bord du lac mais ne se ressemblent pas. Suivant le temps et les envies de chacun tout est possible, seul obligation : prendre le temps de vivre. Ce séjour naturaliste est un véritable apprentissage de la vie sauvage : Nous cueillons plantes et baies sauvages puis les transformons. Nous fabriquons notre four pour y faire cuire notre pain, nous fabriquons notre fumoir pour y cuisiner nos diverses pêches,… Nous prendrons également le temps de découvrir les lieux à pied ou en canoë sans oublier bien sûr de se positionner à l’affût de la faune sauvage matin et soir car c’est un lieu où de nombreux loups, orignaux, martres, ours, castors, rapaces,… s’aventurent. Le soir venu nous prenons nos repas au coin du feu et dormons dans la cabane de trappeur, en tente ou à la belle étoile pour ceux veulent être présent si jamais une aurore boréale pointe son nez…
> Nuits : Cabane de trappeur

J10/ De la cabane trappeur à Baie-Comeau   

Une page se tourne, nous refermons les portes de cet endroit magique et nous prenons la route vers le sud avec une escale à Baie-Comeau pour rejoindre notre auberge.

> Nuit : Auberge

j11 à J13/ Tadoussac et observation des baleines en kayak

Nous nous arrêtons à Tadoussac où nous plantons la tente devant le fleuve St Laurent. Nous sommes bercés toute la nuit par le balai incessant des baleines. Durant ces deux journées, nous profitons d’une excursion en kayak biplace en compagnie d’un scientifique pour approcher ces fabuleux cétacés. Possibilité de faire l’excursion en zodiac. Le soir nous irons nous installer, le temps d’un affût, pour observer l’ours noir.

> Nuits : Camping ou à la belle étoile

J13 à J14/ Retour à Montréal

Nous retournons sur Montréal et passons la nuit en auberge après une visite de la ville et de son Biodôme. Le lendemain nous prenons tour à tour l’avion qui nous ramène chez nous.

J15/ Arrivée en France

Ce tarif comprend :

  • L’encadrement par 2 accompagnateurs d’AMAROK l’esprit nature.
  • L’hébergement en cabane, tente ou auberge et tous les repas.
  • Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour.
  • Les transports sur place.
  • Les repas sur place du petit-déjeuner le J2 au petit déjeuner le J14
  • Le vol Paris-Montréal (A/R) en classé économique (départ d’autres villes de province sur demande et sujet à possible supplément).

Ce tarif ne comprend pas :

  • Les apéritifs et autres boissons.
  • Les repas du J1 et à partir du déjeuner le J14
  • Vos achats personnels.
  • Votre équipement personnel.
  • L’assurance voyage : annulation et assistance (voir ci-dessous).
  • D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente.
  • Les frais d’inscription ou frais de dossier (15€/dossier)
  • Supplément petit groupde 4 personnes : +200€/pers

Transport :
Départ de Paris, vol pour Montréal - Trudeau et arrivée le même jour sur place. Départ possible d'autres villes sur demande, sujet à possible supplément. L’acheminement vers notre destination finale se fait en véhicule 7 ou 9 places.

Hébergement et nourriture :
Hormis le dernier jour en auberge, le reste des nuitées se fait essentiellement en cabane 4 places au confort standard ou parfois sous la tente. Nous cuisinons tous ensemble les repas, agrémentés de nos cueillettes et pêches de la journée.

Restauration : Du petit déjeuner le Jour 2 au petit–déjeuner le jour 14, AMAROK assure les repas.

Accompagnement :
2 encadrants AMAROK l’esprit nature

Groupe :
De 4 à 8 participants

Monnaie :
La monnaie est le dollar canadien. Vous pouvez suivre son cours sur http://www.xe.com  

Décalage horaire :
Il y a 6h de décalage entre Paris et Montréal. Quand il est 16h à Paris, il est 10h là-bas.

Formalités :
Un passeport en cours de validité obligatoire. Visas électroniques requis pour le Canada. Pour en savoir plus cliquez sur http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/demande-comment.asp

Climat/météo :
Ce séjour à lieu en fin d’été, en zone de hautes latitudes. Il fait généralement beau. Il y a une grande amplitude thermique entre 15 et 30° la journée avec des nuits qui peuvent être assez fraîches. Toutefois les conditions météorologiques peuvent changer rapidement.

Ce séjour est accessible à toute personne en forme, prête à se promener en milieu forestier sauvage. L’approche des sites d’observation ou de cueillettes ne comporte aucune difficulté physique et sans dénivelée. Promenade entre 1 et 3 heures/jour à pied ou en canoë suivants les opportunités de terrain.

ZOOM SUR...

 

  • L'observation animalière au Québec

Le grand nord du Québec est une destination privilégiée pour les séjours naturalistes et les séjours d'observation animalière. Le Québec abrite de grands mammifères tels l’orignal (le plus imposant des cervidés) et le caribou, mais aussi des plus petits animaux comme le castor dont les huttes et barrages sont facilement visibles en canoë, le renard, le porc-épic et le raton-laveur, le tamia et l’écureuil roux. Certains se laissent aisément observer lors des sorties à pied ou en canoë depuis notre cabane de trappeur. Plus difficile à observer, prêtez également attention aux traces d'ours noir (seul représentant de la famille des ours au Québec, hors de l'ours blanc présent à Nanuvik) sur les arbres ou aux empreintes de loups.

 

  • L'observation des baleines au Québec

Au delà des baleines que l'on approche en kayak durant ce séjour naturaliste au Québec, le eaux québécoises accueillent 13 espèces de cétacés différentes, attirées par les importantes réserves de nourriture et la profondeur du fleuve Saint-Laurent. Cela inlut le rorqual bleu, le imposant animal de notre planète, de même que le rorqual commun, le petit rorqual et le rorqual à bosse. En plus de ces géants des océans, on peut observer au Québec des marsouins communs, des dauphins et des bélugas, des petites baleines blanches menacées qui vivent dans le fleuve Saint-Laurent. D'autres mammifères marins, comme les phoques, sont aussi communs dans l'estuaire du Saint-Laurent et le golfe.

 

  • Les cabanes de trappeurs aujourd'hui

Un trappeur est un chasseur professionnel au Canada, se servant généralement de trappes, pour vendre des fourrures non abîmées par armes à feu ou des flèches. Les cabanes de trappeur au Québec, comme celle où nous séjournons durant ce voyage, ont chacune une histoire. La réglementation autorise habituellement un trappeur canadien à construire une cabane de trappeur principale et quelques cabanes de trappeur satellites sur l'ensemble de sa ligne de trappe, son territoire autorisé de chasse. En échange, et pour maintenir les droits sur sa ligne de trappe, le trappeur doit justifier de son activité auprès des autorités canadiennes et suivre la réglementation. Il faut un permis de piégeage mais au préalable, il faut avoir réussi son cours de piégeur et ainsi avoir obtenur un P sur son certificat de trappeur. Le piégeage est réglementé au Québec et les animaux à fourrure sont notamment : le castor, la martre, le raton laveur, l'ours, l'hermine, le coyote, le loup, le renard, le rat musqué, le lynx, la loutre, l'écureuil, la moufette et le vison.
Quelques trappeurs exercent encore leur activité aujourd'hui sur le territoire québécois, mais de nombreuses cabanes de trappeur au Québec s'orientent de nos jours vers l'accueil touristique, les séjours d'observation animalière ou d'immersion en pleine nature.

Aucun avis sur ce séjour.

Partagez votre expérience

  • Le détail de votre expérience
Vous aimerez aussi
AMAROK, l’esprit nature - 130A chem du Railler - 38160 St Pierre de Chérenne - ASSOCIATION LOI 1901
Association de tourisme affilié APRIAM – IM073.100023 – Alpespace – Le Neptune – 50 Voie Albert Einstein – 73800 Francin
RCP MMA IARD – 10 Bd Marie et Alexandre Oyon – 72000 Le Mans - Police n° 3.056.234
Garantie financière Groupama Assurance - 5 rue du centre 93199 NOISY LE GRAND-Contrat n° 4000713451
SIRET : 514 367 762 00028 - Code APE : 9499Z