Amarok l’esprit nature

Norvège La transhumance des rennes en Laponie

Voyage d'exception ! Participez activement à la transhumance des rennes en Laponie, une migration ancestrale, véritable événement annuel chez le peuple Sami, éleveurs de Rennes.

  • Durée : 8 jours
  • Période : avril
  • Prochain départ : lundi 8 avril 2019
  • Effectif : 3 - 5 personnes
  • Guide(s) :

6 900 €*

*à partir de


Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Confort
  • Autonomie
  • Physique
Je réserve

Demande du carnet de voyage

Pour recevoir le carnet de voyage de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email:

    Points forts :

    • Participation active à la transhumance des rennes, une expérience ancestrale avec les éleveurs de rennes Sami
    • Une approche authentique de la culture Sami et de leur mode de vie en harmonie avec la nature
    • L’initiation à la vie dans les contrées nordiques.
    • L’observation de la faune nordique.
    • Les anecdotes, légendes et savoirs ancestraux.

    Carte sur table

    Le voyage commence au cœur de la culture sâme et se termine plus au nord sur la côte arctique, où les rennes ont leur pâturage d'été et donnent naissance à une nouvelle génération. Vous participerez au travail quotidien et apprendrez comment les Sámis élèvent leurs troupeaux de rennes. Participer à la migration signifie que vous voyagerez avec les Sámis, comme les Sámis. Vous mangerez et dormirez comme un berger sâme. Votre participation signifie que vous vivrez près des rennes et ferez l'expérience de la vieille vie nomade du peuple sâme. Vous serez mis au travail si nécessaire en conduisant le troupeau à travers l'ancien et désolé Plateau du Finnmark en motoneige. Vous dormirez dans un lavvu (tente sâme) et vous dégusterez une cuisine sâme traditionnelle.

    Nuit en logement partagé dans les lavuus (tente traditionnelle utilisée par les Samis).
    A cette période de l’année, il fait jour 24h, même si le soleil se couche quelques heures pendant les nuits.
    Il sera donc très difficile  d’observer des aurores boréales à cette saison.
    Les conditions de vie sont simples pendant les 4 jours de transhumance. Nous vivons avec les Samis, comme les Samis.

    Votre guide

    Bertrand Carrier

    Bertrand Carrier

    Basé en Suède, Bertrand est à la fois accompagnateur et consultant en tourisme durable depuis 1995. Il a co-fondé Amarok-l'esprit nature, et s'occupe plus particulièrement de la programmation et du marketing. Il est également le spécialiste des destinations Scandinaves et de Madagascar entre autre. Son expérience et sa connaissance s'étend à tous les continents.
    En parallèle, en tant que consultant indépendant, Bertrand coache des DMC réceptifs dans les pays en développement dans le cadre d'un programme de coopération internationale des Pays-Bas, et offre régulièrement des formations dans le secteur du tourisme. Dans le cadre d’un groupe professionnel de réflexion, il échange sur les dernières tendances du marché du tourisme. Bertrand a également été l'auteur de plusieurs publications. "Le respect du Désert", une initiative de plusieurs Tour Operateurs d’aventure pour sensibiliser les voyageurs au Sahara. "Tourisme et désert": une initiative du PNUE pour conseiller des TO et autres professionnels du tourisme de loisirs à gérer leurs impacts sociaux et environnementaux.

    Au printemps, les troupeaux de rennes de Laponie transhument depuis la toundra, où ils ont passé l’hiver, vers la côté. Cette migration annuelle ou transhumance des rennes est effectuée depuis des milliers d’années en pays Sami (Laponie), région classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le territoire des rennes s’étend au delà des frontières entre la Finlande et la Norvège. Ce séjour suit le rythme du troupeau. Vous partagez le mode de vie ancestrale des Samis, ce peuple d'éleveurs de rennes qui vit en parfaite harmonie avec la nature. Le renne, aujourd’hui en semi-liberté, est sans aucun doute leur « ami » de toujours. Vous participez activement aux tâches quotidiennes du peuple Sami : montage des campements de tipis, installation des enclos, déplacement et gardiennage des troupeaux de rennes, préparation des repas locaux… Vous observez les indices de vie, les traces de prédateurs, et apprenez à trouver et reconnaître ce que les rennes mangent. Le respect et l’équilibre avec la nature prennent ici tout leur sens, les éleveurs de rennes Samis ne le savent que trop bien.


    Programme :

    J1 et J2/ Arrivée en pays Sami - Laponie

    > Nuit : en lodge
    Rencontre avec notre guide local pour le début de notre immersion au rythme des éleveurs de rennes. 

    Le Jour 2, est consacré à la préparation de notre expedition.

    J3 à J6/ La transhumance des rennes et immersion chez les éleveurs Samis

    > Nuit : logement varié
    Le programme de ce séjour est totalement adaptable en fonction du rythme des rennes, de leur comportement, de la météo. La complémentarité de l’accompagnateur Amarok et du guide Sami permet une immersion à la fois sur le terrain et dans la culture encore traditionnelle de ce peuple d'éleveurs de rennes. L'élevage des rennes ne concerne aujourd'hui qu'une infime partie de la population des Samis de Laponie (environ 6 %). Les Samis élèvent les rennes de façon semi-sauvage et en tire une quantité impressionnante de produits : viande et fourrure, tentes (lávvu) avec leur peau, fabrication d'ustensiles et d'outils divers avec les bois des rennes.
    Vous alternez entre le suivi des troupeaux de rennes et l'observation des traces d'éventuels prédateurs et autres traces de vie. Ce séjour d'immersion nature vous permet de partager le quotidien des éleveurs Samis qui dépendent entièrement de leur environnement direct.

    J7/ RETOUR 

    > Nuit : en Lodge
    Aujourd'hui, selon l'heure de retour au Lodge, il est possible de prévoir une journée de chien de traineau (en option).

    J8/ retour en France

    Ce tarif comprend :

    • L’encadrement par 1 accompagnateur Amarok et 1 guide local Sami.
    • L’hébergement en pension complète, du dîner le J1 au petit-déjeuner du J8.
    • Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour.
    • Les transferts sur place.
    • Les vols de France - Laponie A/R en classe économique (dans le prix avec aérien). Autre ville de départ possible sur demande.

    Pour toute inscription à plus de 60 jours du départ les prix affichés sont garantis. Pour toute inscription à moins de 60 jours, nos prix affichés peuvent être modifiés et ceci en fonction des classes de vols disponibles lors de votre réservation. Nous vous tiendrons informé sous 48h-72h après votre inscription en cas de modification du prix. 

    Ce tarif ne comprend pas :

    • Une journée de chien de traineau en option selon le jour de retour de la transhumance (250€/pers).
    • Les apéritifs et autres boissons.
    • Vos achats personnels.
    • Votre équipement personnel.
    • L’assurance voyage : annulation et assistance.
    • D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente.
    • Supplément Petit gropupe de 2 participants : sur demande
    • Supplément pour départ d'autre viles que Paris : 25€ de frais administratif + différence de prix
    • Frais d'inscription : 15€/dossier

    Transport :
    Vol Paris - Laponie.

    Hébergement :
    Selon les jours, nuits en Lodge (2 nuits) nuit en lavvu (tipi sami), nuit en chalet ou en kota.

    Restauration :
    Pension complète du dîner du J1 au petit-déjeuner du J8. Le déjeuner se fait la plupart du temps sous forme de panier-repas.

    Accompagnement :
    1 accompagnateur en Montagne Amarok 1 guide local Sami anglophone Groupe : De 3 à 5 participants

    Monnaie :

    La monnaie est la couronne norvégienne (NOK) 1 € = 9,40 SEK (Taux de change au 10 juillet 2018) http://www.xe.com

    Décalage horaire :
    Pas de décalage horaire

    Formalités :
    La carte d’identité est suffisante.

    Climat/météo :
    Ce séjour à lieu à la fin de l’hiver lapon. C’est le printemps ici, mais la neige est toujours là, et les températures peuvent-être encore froide. Il fait généralement beau. La température moyenne se situe entre -10 et +10°C la journée. Toutefois les conditions météorologiques peuvent changer rapidement nous sommes en régions de Toundra.

    Tourisme Responsable

    Cette destination est consommatrice de CO2. Amarokmet en place un programme de compensation des émissions émises par des éco-gestes dans la vie quotidienne qui vous sera proposé. Lors de ce séjour, nous aurons l’occasion d’échanger sur notre impact sur l’environnement et de trouver quelques solutions compensatrices à réaliser dans notre quotidien.

    En faisant le choix de partir avec AMAROK – l’esprit nature, vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :

    Adopter en général un comportement discret et silencieux : chuchoter si besoin, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, éviter d’être trop odorant (parfum, déodorant) ;

    Se couper du quotidien en laissant son téléphone éteint ;
    Réduire au maximum votre impact sur le milieu lors des randonnées.

     

    Le Peuple Sami

    Au-delà du cercle polaire arctique, au nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et sur la presqu'île de Kola en Russie vivent, quelque 70 000 Samis qui forment l’un des derniers peuples aborigènes du Grand Nord. 

    Les Samis sont unis par une même langue finno-ougrienne, le same, liée au finnois. Il est divisé en 9 dialectes si différents les uns des autres que les Sames du sud ne peuvent comprendre les Sames du Nord. La plupart des dialectes sont parlés dans plusieurs pays : les frontières linguistiques ne correspondent pas nécessairement aux frontières géo-politiques.

    Ce peuple est souvent nommé « Lapons » mais ce terme est non seulement un terme étranger mais aussi originellement péjoratif, issu de la racine lapp qui signifie porteur de haillons en suédois.De même, ils appellent leurs terres ancestrales Sápmi et non Laponie.

    Les activités traditionnelles des Samis étaient autrefois la pêche, la cueillette et l’élevage transhumant de rennes, mais au cours des siècles, l’évangélisation, le « progrès », ont drastiquement changé cela. Seule une minorité des Samis vit encore de l’élevage des rennes, source d’alimentation et de revenus. Sang, chair, lait, cuir, os, bois, tout est utilisé ou vendu comme nourriture, vêtements, ustensiles.A la fonte des neiges, lorsque la toundra du Finnmark central se transforme en marécages, les familles migrent, avec leur troupeau vers le littoral nord et ses herbages. 

    Pour les Samis, la puissance de la terre et de la nature est évidente. Ils vivent au rythme de la nuit polaire et des aurores boréales l’hiver, du  soleil de minuit l’été. Les anciens avaient une vision animiste du monde : la nature possède une âme et les montagnes, les lacs, les rochers les animaux peuvent aider ceux qui leur adressent leurs prières.  Le noaide (chamane), intermédiaire entre le monde des hommes et le monde surnaturel,  possède une forte influence sur la communauté en tant que conseiller, médecin et personnage religieux. 

    Après des années de quasi silence, les Samis brisent la glace depuis vingt ans en réinvestissant leurs traditions. A commencer par le chant joik, que les missionnaires stigmatisèrent comme des “chansons du diable”. En fait, ces chants spirituels fondent l'identité sami, Les joiks se chantent traditionnellementa cappella, généralement lentement et du fond de la gorge, en faisant transparaître de la colère ou de la douleur.

    Depuis 1988, les autorités norvégiennes préservent la langue, la culture et le mode de vie des Samis. En 1989, ils ont obtenu Sametinget, le parlement sami, leur première assemblée consultative. Le 6 février 1993 (en souvenir de la rencontre entre Samis du nord et Samis du sud organisée le 6 février 1917 à Trondheim), ils organisaient leur première fête nationale… hissant le drapeau qu'ils avaient validé, en 1986, quel que fut leur pays d'origine.

    Autre particularisme : le festival de Pâques, à Kautokeino. Les Samis s'y retrouvent par milliers pour  de nombreux mariages et… participer au championnat du monde de course d'attelage de rennes ! En 2009, la Norvège recensait 38 470 Samis dont 3 010 éleveurs propriétaires de 60 000 rennes.

    Aucun avis sur ce séjour.

    Partagez votre expérience

    • Le détail de votre expérience
    Vous aimerez aussi
    AMAROK, l’esprit nature - 130A chem du Railler - 38160 St Pierre de Chérenne - ASSOCIATION LOI 1901
    Association de tourisme affilié APRIAM – IM073.100023 – Alpespace – Le Neptune – 50 Voie Albert Einstein – 73800 Francin
    RCP MMA IARD – 10 Bd Marie et Alexandre Oyon – 72000 Le Mans - Police n° 3.056.234
    Garantie financière Groupama Assurance - 5 rue du centre 93199 NOISY LE GRAND-Contrat n° 4000713451
    SIRET : 514 367 762 00028 - Code APE : 9499Z