Amarok l’esprit nature

France Week-end Bivouac arboricole

Week-end insolite : initiation à la grimpe d’arbre, installation d'un bivouac arboricole et nuit dans les arbres... Ce sera inoubliable ! Séjour atypique au cœur de la forêt... Si l’on conçoit généralement un affût en lisière de forêt ou parfois dans l’eau, cette fois-ci nous nous posterons...

  • Durée : 2 jours
  • Période : Mai à Septembre
  • Prochain départ : samedi 30 mai 2020
  • Effectif : 4 - 8 personnes
  • Guide(s) :

220 €*

*à partir de


Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Confort
  • Autonomie
  • Physique
Je réserve

Demande du carnet de voyage

Pour recevoir le carnet de voyage de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email:

dormir dans les arbresbivouac arboricole dans le vercorsweek-end dans les arbresinstaller un bivouac dans les arbres

Points forts :

  • Une idée de weekend insolite et ludique
  • S'initier aux techniques de grimpe dans les arbres et d'installation d'un bivouac arboricole
  • Dormir dans un arbre au cœur de la forêt
  • Observer de nombreuses espèces d'oiseaux
  • L'encadrement par un professionnel de la grimpe d'arbre dit accrobanché
  • Un week-end idéal en famille, adapté aux enfants dès 7 ans (taille >1,20m) !
  • Une expérience intimiste en petit groupe de 8 personnes maximum
  • Dîner à base de produit du terroir et agriculture biologique

Votre guide

Grégoire BEL

Grégoire BEL

Originaire de Grenoble, Grégoire arpente la montagne à pied, en raquettes, à peaux de phoque en télémark, en escalade ou dans les arbres. Il exerce comme accompagnateur en montagne et comme éducateur en grimpe d'arbres mais il est avant tout guide nature. Il travaille avec les publics scolaires et centres de loisirs, mais également adultes, ainsi que les publics spécifiques. Il puise son énergie dans le plaisir de partager le bonheur d'être dans le monde de la montagne. Son goût pour la transmission le pousse à expliquer simplement les processus complexes du vivant; à partager l’incroyable ingéniosité de la vie dans le monde de l’Alpe.

Qui n'a jamais rêvé de dormir dans un arbre ? Amarok vous propose un week-end avec nuit dans les arbres au cœur de la forêt... Une escale insolite pour retrouver son âme d'enfant. Si l’on conçoit généralement un affût en lisière de forêt ou parfois dans l’eau, cette fois-ci nous nous posterons là-haut... dans un arbre. Encadré par un professionnel de la grimpe d'arbres ou accrobanché, nous sommes dans un premier temps initiés aux techniques de grimpe dans les arbres et au montage d’un bivouac arboricole. Passée l’appréhension de la hauteur, nous pouvons observer la nature depuis ce point de vue unique et ce sera l’occasion de découvrir un autre visage de la nature, des arbres de la forêt. Un autre avantage de la hauteur est la possibilité de s’affranchir des contraintes d’un affût terrestre pour encore mieux profiter d’un spectacle au coucher de soleil, d’une vie qui s’ébat dans les champs alentour. A la nuit tombée, plus ou moins haut perchés dans des hamacs, tous les sens en éveil, la tête dans les arbres, nous serons bercés par le hululement d’une chouette ou le concert des reinettes…


Programme :

Jour 1 : INSTALLATION DU BIVOUAC DANS LES ARBRES

Rendez-vous à 11h. Le lieu est précisé au moment de l’inscription. Départ pour une randonnée d’environ 1h15 sur une piste forestière, avec pause pique-nique sur le trajet. Dans l’après-midi, nous sommes initiés aux techniques de cordes pour pouvoir évoluer dans un arbre en toute sécurité. En fin de journée, nous installons ensemble nos hamacs, puis nous dînons au sol avant de rejoindre nos cocons perchés pour passer la soirée la tête remplie de rêves et à l’affût des bruits de nos forêts …

Jour 2 : Réveil perché...

Après une bonne nuit bercée par le hululement des chouettes, nous prenons le petit déjeuner. Nous est ensuite proposée, une journée ludique où nous pouvons nous entrainer au lancer de « petits sacs » pour installer nos cordes, mais aussi à la «slackline», au pendule. Nous chercherons à reconnaître quelques plantes comestibles.

Nous prenons le chemin du retour vers les 14h30-15h pour arriver au parking aux environs des 16 heures.                

Ce séjour est accessible à toute personne en bonne forme physique, n’ayant pas le vertige, prête à se promener en milieu montagnard et grimper en hauteur à la cime d’un arbre.

Ce tarif comprend :

  • L’encadrement par un professionnel
  • Le repas du dîner du J1 au et le petit-déjeuner du J2
  • Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour

Ce tarif ne comprend pas :

  • Les pique-niques des deux jours
  • L’accès au site de rendez-vous
  • Votre équipement personnel
  • L’assurance voyage : annulation et assistance
  • D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente
  • Le supplément petit groupe de 4 participants : +70€/personne
  • Frais d'inscription : 15€/dossier

Transport :
Rendez-vous à confirmer dans le massif de la Chartreuse ou du Vercors. Départ à 11 heures le samedi matin, pour un retour le dimanche vers 16 heures.

Hébergement :
Nuit dans les arbres dans des hamacs perchés.

En raison de la situation particulière du Covid, nous adaptons le séjour afin d'appliquer les mesures sanitaires en vigueur connues au moment du départ et ainsi vous assurer sécurité et sérénité.

Nourriture :
Pension complète du dîner du J1 au petit déjeuner du J2. Prévoyez deux piques niques. Nos repas sont préparés avec des aliments issus de l’agriculture biologique.

Accompagnement :
1 encadrant : Grégoire BEL Accompagnateur en Montagne et diplomé en tant que Grimpeur d’arbres ou accrobranché.

Groupe :
De 4 à 8 participants

Formalités :
La carte d’identité est suffisante. Être âgé de plus de 7 ans et mesurer plus d'1,20m.

Climat/météo :
Ce séjour a lieu en zone montagnarde de moyenne altitude. La température moyenne se situe entre 18° et 30°C la journée. Toutefois les conditions météorologiques peuvent changer rapidement. Nous sommes dépendants des conditions météo, et à ce titre le séjour peut être modifié, pour des raisons de sécurité…

Le massif du Vercors est un massif montagneux des Préalpes, à cheval sur les départements français de l'Isère et de la Drôme, culminant à 2 341 mètres d'altitude au Grand Veymont. Sa nature géologique principalement calcaire offre un relief fait de falaises, de crêtes, de vaux, de gorges, plus complexe que le qualificatif de « plateau » pourrait le laisser supposer. De ce fait, il est divisé en plusieurs régions, géographiquement et historiquement distinctes : les Quatre Montagnes, les Coulmes, le Vercors Drômois, les Hauts-Plateaux et, en piémont, le Royans, la Gervanne, le Diois et le Trièves. Le surnom de « Forteresse » lui a par ailleurs été associé.

Cette géographie complexe explique que le Vercors a longtemps manqué d'une réelle unité, les déplacements et échanges économiques se faisant entre le massif et la plaine, plutôt qu'entre les différentes parties du massif. Le nom de Vercors lui-même est d'usage récent, pour désigner l'ensemble du massif : jusqu'au milieu du XXe siècle, il ne désigne que le canton de La Chapelle-en-Vercors relié au Royans. Le nord du massif, autour de Lans-en-Vercors, Villard-de-Lans, Autrans et Méaudre, en liaison avec la région grenobloise, est jusqu'alors appelé Quatre Montagnes. Ce sont les tragiques événements de la Seconde Guerre mondiale, avec la création de l'important maquis du Vercors, le développement du tourisme et, enfin, la création du parc naturel régional sur le territoire, qui renforcent l'unité du massif.

Celui-ci est désormais un site de sports en pleine nature où l'environnement est protégé. Les parois des falaises offrent également la possibilité de pratiquer l'escalade, alors que les nombreuses cavités attirent les spéléologues, tout comme en Chartreuse. Le massif est aussi une base importante pour le vol libre (. Bien que l'homme ait profondément façonné le paysage pour les besoins de l'élevage et de la sylviculture, les plans de reboisement font du Vercors un des principaux massifs forestiers de France et une réserve pour des espèces telles que la Tulipe australe et le Tétras lyre, deux des symboles du parc, auxquels s'ajoutent notamment le Bouquetin des Alpes et le Vautour fauve qui ont été réintroduits. La faune et la flore présentent une importante diversité, en raison des différences climatiques entre les extrémités septentrionale et méridionale du massif ainsi que de l'altitude. Le parc a également pour mission de promouvoir le tourisme et de soutenir les productions locales.

Le massif de la Chartreuse est un massif montagneux des Préalpes, à la limite des départements français de l'Isère et dans une moindre mesure de la Savoie. Il culmine à 2 082 mètres d'altitude à Chamechaude. Il est constitué essentiellement de calcaires disposés en successions d'anticlinaux et de synclinaux formant de longues lignes de crêtes orientées du nord au sud. Les dépressions, au fond desquelles coulent le Guiers et ses affluents, sont séparées par des cols. Le massif, soumis à un climat océanique montagnard, connaît des précipitations relativement importantes mais l'eau est absente de la surface ; elle s'écoule rapidement dans les réseaux karstiques creusés dans le calcaire.

Le massif a été façonné au cours de son histoire par la présence, depuis le XIe siècle, de l'ordre des Chartreux qui a fondé le monastère de la Grande Chartreuse et contribué à modeler le paysage en développant une économie d'élevage, un début d'industrie et des voies de circulation. L'ouverture du massif par le biais de routes lui apporte, au XXe siècle, un essor économique : l'agriculture se spécialise et la sylviculture se développe.

La création du parc naturel régional de Chartreuse a permis de dynamiser le tourisme, de valoriser le patrimoine culturel, tout en préservant l'environnement grâce à la gestion du territoire. Il est complété par la réserve naturelle nationale des Hauts de Chartreuse afin de préserver la biodiversité. Le milieu naturel se partage entre les forêts de feuillus et de conifères, les espaces herbacés, les falaises et de rares zones humides en périphérie du massif, abritant de nombreuses espèces protégées.

Vos Engagements

En faisant le choix de partir avec AMAROK – l’Esprit Nature, vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :

  • Ne pas vouloir observer ou prélever à tout prix
  • Adopter un comportement discret et silencieux : chuchoter, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, éviter d’être trop odorant (parfum, déodorant)
  • Se couper du quotidien en laissant téléphone et ordinateur à la maison
  • Réduire au maximum votre impact sur le milieu
Aucun avis sur ce séjour.

Partagez votre expérience

  • Le détail de votre expérience
Vous aimerez aussi
SARL AMAROK - L’Esprit Nature, 130A chemin du Railler, 38160 Saint-Pierre-de-Chérennes
Tel.: +33 (0)6 95 60 86 29 - Email : info@amarok-espritnature.com
Siret No. 850 957 614 R.C.S. Grenoble - Code APE 7911Z - Immatriculation Atout France IM 038190009 - TVA Intra : FR82 850957614
Capital social 35 000 € - Garantie Financière Groupama, 8-10 rue d'Astorg, 75008 Paris - RCP MMA Iard, 14 Blvd. M&A Oyon, 72030 Le Mans