Amarok l’esprit nature

Madagascar Biodiversité et traditions du sud de la grande île

Ce séjour d'observation et de photographie des trésors de la biodiversité malgache remonte l'axe de la RN7 entre Tuléar au sud ouest et Antananarivo la capitale. En plus des parcs incontournables, découvrez des trésors hors sentiers battus à la flore et la faune endémiques exceptionnelles.

  • Durée : 14 jours
  • Période : de fin mars à début novembre
  • Prochain départ : samedi 3 novembre 2018
  • Effectif : 4 - 9 personnes
  • Guide(s) :

2 990 €*

*à partir de


Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Confort
  • Autonomie
  • Physique
Je réserve

Demande de fiche technique

Pour recevoir la fiche technique de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email :

photographier l'allée des baobabs à madagascarvoyage dans le massif de l'andringitra à madagascarmassif de l'andringitra à madagascarvoyage naturaliste flore et biodiversité de madagascarvoyage rencontre à madagascarvoyage immersion à madagascarvoyage naturaliste et photographique à madagascardécouverte des traditions de madagascarvoyage photo à madagascarvoyage photographie et découverte à madagascarséjour rencontre et immersion à madagascar

    Points forts :

     

    • Séjour d'observation et de photographie de L'extraordinaire biodiversité de Madagascar avec variété selon les parcs et les saisons.
    • 3 jours hors sentiers battus dans le parc national de Tsimanampetsotsa : une diversité de faune et flore endémique exceptionnelle (72 espèces d’oiseaux, de nombreux lémuriens (dont le galidictis grandidieri que l’on ne trouve que dans ce parc), tortues et reptiles, mais aussi grottes calcaires et baobabs.
    • Les incontournales : le parc national de l'Isalo, le massif de l'Andringitra, le parc national de Ranomafana
    • Le massif d'Ibity près de Antsirabe réputé pour sa richesse floristique et faunistique : 280 espèces de plantes dont trois familles endémiques et l'observation des chauves souris géantes.
    • Un vol domestique Tana - Tuléar pour éviter un long aller-retour par la même route.
    • Variété du type de logement (Lodge, Ecolodge, ferme Bio, Gîte, chalet) avec un niveau de confort standard.
    • Voyage avec des accès faciles et routes généralement en bon état.
    • 1 Accompagnateur AMAROK spécialiste de la destination et 1 guide Malgache pendant tous le séjour
    • Des guides locaux spécialisés dans chaque parcs.
    • Des véhicules ou minibus 4x4 confortables et spacieux
    • En petit groupe de maximum 9 participants.
    • Rencontre des différentes ethnies qui vivent dans ces régions
    • Marches d’approche pour une meilleure observation du milieu naturel.
       
    photographier l'allée des baobabs à madagascar

    Votre guide

    Bertrand Carrier

    Bertrand Carrier

    Basé en Suède, Bertrand est à la fois accompagnateur et consultant en tourisme durable depuis 1995. Il a co-fondé Amarok-l'esprit nature, et s'occupe plus particulièrement de la programmation et du marketing. Il est également le spécialiste des destinations Scandinaves et de Madagascar entre autre. Son expérience et sa connaissance s'étend à tous les continents.
    En parallèle, en tant que consultant indépendant, Bertrand coach des DMC réceptifs dans les pays en développement dans le cadre d'un programme de coopération internationale des Pays-Bas, et offre régulièrement des formations dans le secteur du tourisme. Dans le cadre d’un groupe professionnel de réflexion, il échange sur les dernières tendances du marché du tourisme. Bertrand a également été l'auteur de plusieurs publications. "Le respect du Désert", une initiative de plusieurs TO d’aventure pour sensibiliser les voyageurs au Sahara. "Tourisme et désert": une initiative du PNUE pour conseiller des TO et autres professionnels du tourisme de loisirs à gérer leurs impacts sociaux et environnementaux.

    Partez à Madagascar à la découverte d'une biodiversité endémique unique, dans des parcs naturels qui sont réputés pour leur variété de paysage et de milieu naturel. Cette île recèle de trésors et ce séjour qui remonte la principale route entre Tuléar au Sud Ouest et Antananarivo la capitale située sur le grand plateau au centre du pays, en offre un concentré. La région est connu pour son histoire riche et complexe ainsi qu'un mélange de cultures exceptionnelles. Nous partons à la rencontre de ces traditions, tout en mettant l’accent sur l’observation de la richesse naturelle dans les parcs nationaux de Tsimanampetsotsa (biodiversité exceptionnelle, endémique à 90% !), Isalo, Ranomafana, et dans la vallée de Tsaranoro qui borde le parc d’Andringitra. C’est le plus souvent à pied que nous approchons des sites d’observation. Selon, la période à laquelle vous choisissez de partir, l’intérêt du séjour varie légèrement. La flore explose au printemps plus orienté sur la connaissance des plantes, tout en ayant l’occasion d’observer une faune endémique plus discrète mais bien présente (lémuriens, oiseaux, …). A l’automne, nous privilégions l’observation ornithologue. Un voyage d'initiation à la variété de la grande île de l’océan Indien.


    Programme :

    Jour 1/ Vol France – Antananarivo

    > Nuit : Ecolodge

    Vol de Paris à Antananarivo. A l’arrivée à l’aéroport international Ivato, accueil et transfert à notre logement situé à proximité de l’aéroport pour la nuit. Selon les dates de départ, il se peut que le départ se fasse la veille au soir pour une arrivée en début d’après-midi.

    Jour 2/ Antananarivo - Tuléar – Parc de Tsimanampesotsa

    > Nuit : Hôtel

    Antananarivo - Tuléar

    Retour à l'aéroport d'Ivato Antananarivo, pour prendre notre vol matinal pour Tuléar (env 1h30 de vol). Accueil par notre chauffeur et transfert par la route pour rejoindre un petit Lodge situé au bord du lagon et à proximité du Parc National Tsimanampesotsa. (env 5h de trajet par la route/piste y compris une traversée en bac).

    Selon notre heure d’arrivée la fin après-midi est libre, consacrée à la détente. Possibilité de visiter les villages de pêcheurs alentours, les écoles (programme de parrainage des villages de la région). Une première approche en douceur de l’ambiance du pays.

    Jour 3/ Parc National de Tsimanampetsotsa : grottes calcaires et baobabs

    > Nuit : Hôtel

    La journée est consacrée à la découverte du parc national de Tsimanampetsotsa, un lac saturé de sulfate de chaux. Ce parc est réputé pour sa faune et sa flore dont 90% des espèces y sont endémiques, tels que le Typhleotris madagascariensis (un poisson aveugle vivant dans des grottes souterraines riveraines du lac)….

    Départ très matinal pour avoir les meilleures chances d'observer les différentes espèces d'oiseaux ayant élu domicile sur ce lac.  (inséparables à tête grise, foulques à crête, drongo de Madagascar, perroquets, faucons de Newton, guépier, flamand rose, pigeon vert, foudi rouge, …) Nous rentrons ensuite à l'hôtel pour un brunch.

    L'après-midi, nous partons à la découverte des grottes calcaires. Nous profitons de l'ombre d'un banian, espèce voisine du figuier, dont les énormes racines descendent dans la grotte. De nombreux animaux endémiques (lémur Catta, tortues, perroquets...) viennent y trouver refuge.

    Nous pénétrons dans une « forêt de baobabs », qui regroupe différents spécimens dont les baobabs géants (Grandidieni) et le baobab "grand-mère" (Digitata), qui serait vieux de 3000 ans. On y trouve également les baobabs Adansonia Rubrostipa, les flamboyants, l’arbre Vasa, …. Des pachypodiums et autres plantes endémiques de cette région parsèment également notre route.

    Une faune abondante est également présente : de nombreuses espèces d'oiseaux terrestres,  reptiles, tortues, et nous aurons peut-être même la chance de croiser la fameuse tortue radiata.

    Nous terminons la journée en beauté, si le temps le permet, avec un magnifique coucher de soleil depuis un point de vue sur le lac.

    Jour 4/ Parc National de Tsimanampetsotsa : découverte ornithologique

    > Nuit : Hôtel

    Un nouveau réveil matinal, à l'affût des oiseaux endémiques de la réserve ornithologique du Parc National de Tsimanampetsotsa. Retour à l'hôtel pour un brunch.

    L'après-midi est libre : détente sur la plage, plongée/snorkling dans le lagon aux eaux turquoise, protégé par une barrière de corail abritant une faune et une flore sous-marine exceptionnelle. Nous pouvons aussi visiter les villages de pêcheurs voisins, nous initier à la pêche à la traîne, ou même selon la période de l'année, partir observer les baleines de plus près en pirogue traditionnelle.

    Jour 5/ Retour à Tuléar, puis route vers le Massif de l'Isalo

    > Nuit : Lodge

    Ce matin, nous rejoignons le village d'Anakao par la piste (65kms - environs 1h30), où nous prenons une vedette rapide jusqu'au port de Tuléar (envirns 1h de traversée). De là, nous empruntons la fameuse RN7, qui rejoint Tuléar à Antananarivo. Nous remontons ainsi vers le village de Ranohira, aux portes du Massif de l'Isalo. (250km - Env 4h de route)

    Traversée de Ilakaka et Sakaraha, des petites agglomérations tranquilles jusqu'à la découverte d'un immense gisement de saphir, qui les ont transformées en de véritables villes minières dignes de l’épopée du Far West américain.

    Sur la route, nous verrons également des baobabs, ainsi que de nombreux tombeaux des ethnies Antandroy et Mahafaly. Ces derniers sont surmontés de sculptures funéraires appelées « Aloalo », peints de scènes de la vie quotidienne.

    En arrivant aux abords de l’Isalo, selon l'heure d'arrivée, balade au coucher du soleil.

    Jour 6/ Randonnée dans le Parc National de l'Isalo

    > Nuit : Lodge

    Aujourd’hui, c’est à pied que nous partons à la découverte du massif ruiniforme de l'Isalo. (environs 5 à 6h de marche). Tôt le matin, nous rejoignons le Canyon des Makis, où nous pourrons observer de nombreuses espèces d'oiseaux, de papillons, lézards...Nous profitons de la fraicheur pour gravir les 400 m de dénivelé qui nous permettent de rejoindre le haut du plateau d'Ihorombe, que nous traversons. Nous sommes au cœur du massif qui prend ici une autre dimension.

    Le Parc National de l'Isalo a été créé en 1962, et est classé dans la catégorie des parcs exceptionnels. Étendu sur près de 100 km du Nord au Sud, il est unique à Madagascar de par sa formation géomorphologique datant du Jurassique : ce massif ruiniforme de grès continental, creusé de profonds canyons, accueille une végétation endémique rupicole (Aloès, Euphorbes, Tapia, Pachypodium...). On y trouve également une faune variée, où la plupart des espèces sont endémiques, comme par exemple les reptiles de rochers, makis et autres lémuriens (Sifaka, brun, etc…). une grande variété d’oiseaux offre un paradis pour les ornithologues (Petite chouettes, boulboul, martin pécheur, faucon, cardinal, tsintsina, bilbil, hibou de Madgascar, Milan,…),

    Nous aurons l’occasion d’observer des tombeaux permanents Bara, avant de rejoindre une piscine naturelle qui abrite nombre de plantes, arbustres, et bien entendu oiseaux ainsi que papillons (Loulou)

    L'ethnie prédominante dans cette région est l'ethnie Bara, vivant essentiellement de l'élevage de zébu et de l'agriculture. Considérée comme descendant des Bantoues, les Bara sont des éleveurs de bovins mais aussi de farouches guerriers, fiers et prêts à tout pour défendre leur liberté.

    Jour 7/ De l'Isalo au massif de l'Andringitra

    > Nuit : Lodge

    Ranohira - Vallée de Tsaranoro

    Ce matin, départ au crépuscule pour une petite promenade (envrions 3h30) à proximité de notre Lodge. Nous arrivons à un point dominant pour apprécié le lever de soleil une dernière fois sur le massif de l’Isalo. Nous poursuivons notre observation de la faune et de la flore de la région avant de redescendre vers un petite piscine naturelle (Sarivazo, pandanus,  Tamarin, etc…). Nous rejoignons une plaine, d’où nous pouvons observer de loin un autre tombeau Bara perché dans les falaises. Nous traversons le village avoisinant notre Lodge pour en apprendre un peu plus sur les modes de vie des habitants de l’Isalo.

    Retour au Lodge à l’heure du brunch.

    Nous reprenons la route, traversons le plateau d’Ihorombe.

    C’est la route des grands espaces. D’une montagne à l’autre… Nous arrivons à Tsaranoro dans l'après- midi. (220 km - environs 4h30 à 5h de route).

    Selon notre heure d’arrivée et après s'être confortablement installés dans nos bungalows, balade à la découverte de la faune locale (lémuriens, reptiles...).

    Jour 8/ Vallée de Tsaranoro : Pic du Caméléon, villages Betsileo & Bara

    > Nuit : Lodge

    Journée de découverte de la vallée avec sa forêt sacrée, ses villages Betsileo avec ses artisans (forge artisanale, vannerie…). Nous découvrirons l'histoire riche de cette région, avec ses légendes et tabous, ses tombeaux...

    Départ matinal, pour mieux observer les espèces d'oiseaux de la vallée. Notre randonnée commence par une ascnsons d’environs 1h30 (dénivelé : 600m) pour rejoindre le Pic du Caméléon, situé à 1 540 m: Traversée de la forêt sacrée avec ses richesses (tradition, faune, flore….) où nous ne manquerons pas de saluer le « Maki » au réveil dans son milieu naturel. Au sommet, une vue panoramique de 360° de la vallée et ses villages que nous visiterons lors de notre descente en fin de randonnée.

    La Vallée de Tsaranoro se situe dans le Parc National de l'Andringitra. C'est un véritable carrefour de cultures, où se mêlent les traditions des ethnies Betsileo et Bara, résultant d'un dialecte très particulier. Ces ethnies vivent encore aujourd'hui de la culture ancestrale du riz.

    Cette vallée est également mondialement connue pour ses activités sportives de plein air : surplombée par une falaise de 800 m de haut, c'est un spot d'escalade et de parapente renommé, dans un environnement aux paysages montagneux exceptionnels, méconnus et variés. On y trouve en effet différents types de forêts, depuis les forêts de bambous aux forêts de palmiers de haute montagne.

    Jour 9/ Route pour Fianarantsoa, premier aperçu du Parc National Ranomafana

    > Nuit : Hôtel

    Vallée de Tsaranoro - Fianarantsoa

    Nous prenons la route pour rejoindre Ranomafana en passant par Fianarantsoa, capitale historique et culturelle de la région Betsileo que nous visiterons ce matin.

    Quelques arrêts en cours de route pour déjeuner et découvrir l'artisanat local.

    Environs 300kms - 6h30 à 7h de route

    Fianarantsoa - Ranomafana

    Selon notre heure d’arrivée, premier aperçu de la forêt de Ranomafana. Nous partons à la recherche de la multitudes d'espèces qu'abrite ce parc, à la faune et la flore riche et diversifiée.

    Jour 10/ Découverte du Parc National Ranomafanaour

    > Nuit : Hôtel

    Journée complète d'exploration au cœur de la forêt de Ranomafana.

    Le Parc National de Ranomafana couvre près de 41 600 hectares de forêt tropicale humide. Classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, cette forêt abrite une biodiversité endémique exceptionnelle, dont de nombreuses espèces rares, malheureusement en voie de disparition.

    Vous aurez peut-être ainsi la chance d'apercevoir quelques-unes des 26 espèces de lémuriens répertoriées dans cette zone (dont le Lemur doré, le fauve, et le Vary, le ventre roux), ainsi que des oiseaux (pigeaons bleu, philépitte veloutée, Artamie Asurée, la petite Eroesse , Bernieridae, …), papillons, chauves-souris, caméléons, autres reptiles et amphibiens. On y trouve également une grande diversité de plantes médicinales, d'orchidées et de plantes carnivores.

    Gardez l’œil ouvert !

    Jour 11/ Route vers Antsirabe, en passant par le Mont Ibity

    > Nuit :Ecolodge

    Nous poursuivons notre route vers Antsirabe (Env 250km – 6h de route) pour rejoindre le pied du Mont Ibity. En milieu d’après-midi nous partons pour une balade dans cette réserve naturelle

    A travers un paysage de collines et de lignes de crêtes, de village en village, souvent accrochés à flanc de montagne, notre randonnée nous amène dans les contreforts du Mont Ibity, culminant à plus de 2 250m. ce massif abrite une fois de plus des espèces endémiques. Aloes Nain, Orchidées blanche et jaune, tapia, Pachipodium Prévicol, orchidée folia folia, etc…sur un plateau au creu de roches en forme de cave, nous aurons la chance d’observer des chauves souris géantes.

    Nous côtoyons les villageois, des éleveurs de vers à soie, des forgerons, des riziculteurs… la plupart nous accueillant avec leur sourire spontané et leur gentillesse naturelle.

    Nous poursuivons ensuite notre route vers Antsirabe (env 30 à 45 min).

    Jour 12/ Antsirabe - Ambatomanga : découverte des villages et randonnée en montagne

    > Nuit : Auberge familial

    Nous reprenons la route en direction des campagnes de la capitale, et plus précisément d'Ambatomanga.

    (env 135kms – 2h de route) Journée de découverte de cette région méconnue, à une quarantaine de kilomètres à l'Est de Tana.

    Nous aurons l'opportunité de visiter les villages voisins, et d'aller randonner aux alentours des massifs d'Angavokely (1752 m) et Angavobe (1755 m). Ces deux massifs granitiques offrent de nombreuses balades aux amateurs de randonnée, avec des panoramas spectaculaires sur les campagnes merina. Une végétation saxicole importante y a élu domicile, ainsi que plus d'une centaine d'espèces d'orchidées. On y trouve également des grottes, qui renferment des vestiges archéologiques datant notamment du XIVème siècle. Ces cavités auraient servis d'abri lors des guerres historiques du royaume merina. On peut encore y voir des vestiges de fortifications, de silos à riz, ou de terrasses d'habitation.

    Nous passons la nuit dans une auberge, où nous pourrons déguster les spécialités locales lors d'une visite de la fromagerie de l'auberge.

    Jour 13/ Retour à Antananarivo, transfert à l'aéroport d'Ivato

    Antananarivo - Ivato Aéroport International

    Ce matin, selon l’heure de notre vol nous partons plus ou moins tôt en direction d’Antananarivo pour une visite de cette capitale aux multiples collines qui dominent les rizières et villages alentours. Transfert vers l’aéroport pour notre vol de retour.

    Jour 14/ Arrivée en France

     

     

     

     

    Ce tarif comprend :

    • Le vol international Paris – Antanarivo A/R en classe écolnomique (sur l’une des compagnie suivantes : Air France, Air Madagascar, Ethiiopian Airlines, ou Turkish airlines selon les dates).
    • Le vol intérieur Antananarivo – Tuléar en classe économique.
    • Le transport en véhicule ou minibus 4x4 durant le circuit.
    • Un accompagnateur AMAROK l’esprit Nature et un guide accompagnateur francophone local.
    • L’hébergement en chambre double/twin dans les hôtels cités au programme (parfois chambre triple).
    • La pension complète, du petit-déjeuner du J2 au déjeuner du J13 (repas dans les vols le J1 et J14).
    • Les visites telles que décrites au programme.
    • Votre équipement personnel.
    • Les droits d’entrées dans les parcs et réserves, ainsi que les guides locaux.
    • Tous les transferts.

    Pour toute inscription à plus de 60 jours du départ les prix affichés sont garantis. Pour toute inscription à moins de 60 jours, nos prix affichés peuvent être modifiés et ceci en fonction des classes de vols disponibles lors de votre réservation. Nous vous tiendrons informé sous 48h-72h après votre inscription en cas de modification du prix. 

    Ce tarif ne comprend pas :

    • Les activités non mentionnées au programme, notamment lors des journées libres.
    • Les boissons, les pourboires et les dépenses personnelles.
    • Votre équipement personnel.
    • L'assurance annulation rapatriement.
    • Les frais de Visa (environs 30€ à payer sur place).
    • Si vous choisissez le séjour sans vol, l' ensemble des vols internationaux n'est pas compris.
    • Supplément petit groupe si 4 personnes sont inscrites uniquement : +250 €
    • Supplément pour départ d' autres villes que Paris : 50 € de frais de base + différence de prix.
    • Le supplément chambre individuelle (+ 350 €).​
    • Frais d' inscriptions : 15€/dossier.
    • D' une façon générale, tout ce qui n' est pas indiqué sous la rubrique préccédente.
    • Transport : Départ de Paris, vol pour Antananaviro. Autre aéroport de départ, nous consulter pour un devis. Les déplacements pendant le séjour se font en minibus 4x4 confortables et spacieux.
    • Hébergement  : Lodge, écolodge, hôtel, auberge familial, en chambre double(parfois en chambre triple) à confort standart. Possibilité de demander une chambre individuelle en option.
    • Restauration : Pris en charge par Amarok-l'esprit nature du petit déjeuner du J2 au déjeuner du J13. Le déjeuner est préparé sous forme de pique nique par vos guides.
    • Accompagnement : 1 guide Amarok-l' esprit nature, Bertrand Carrier, et 1 guide local.
    • Groupe : De 5 à 9 participants.
    • Monnaie : La monaie est l' Ariayi. Vous pouvez suivre les cours sur www.xe.com. Vous pouvez facilement échanger des Euros dans tous les établissements bancaires ou tout simplement retiré aux guichets automatique.
    • Décalage horaire : Il y a + 1h de décalage entre Paris et Madagascar. Quand il est 17 h à Paris, il est 18 à Madagascar.
    • Formalités : Tout étranger se rendant à Madagascar doit être muni d’un document de voyage en cours de validité (Passeport valide plus de six mois et avoir une page libre pour l’apposition du visa touristique délivré sur place), et être en possession d’un billet de retour.
    • Climat / météo : Le climat de Madagascar est un climat tropical. L’hiver est froid et sec tandis que l’été est chaud et humide. En règle générale, il fait plus chaud sur les côtes qu’au niveau des hautes terres centrales. En été, la température la plus élevée avoisine les 35 °C, tandis qu’en hiver, celle-ci peut baisser jusqu’à 5 °C dans certaines régions du centre. Madagascar connaît une saison de pluie qui s’étend de novembre à avril.
    • Très étirée entre l'équateur et le tropique du Capricorne, Madagascar présente une palette de paysages d'une diversité prodigieuse. Récifs de corail, plages de sable fin, arbres du voyageur, allées de baobabs, jungle aquatique, savanes. La côte nord-ouest est protégée par une barrière corallienne comme un atoll. Le littoral oriental est une chaîne de falaises couronnées d'arbres géants. À l'intérieur, au nord, des cuvettes fertiles ; au sud, une brousse d'épineux ; au centre, des montagnes.

      L'île n’abrite plus qu’une partie de sa forêt primaire, mais elle reste un des endroits les plus riches en termes de biodiversité sur la planète, avec de nombreuses espèces de faune et de flore endémiques.

    • L'isolement biogéographique de Madagascar, la variété des climats et des reliefs ont favorisé le développement d'une faune et flore unique au monde, en partie endémique (dont l’hapalémur gris du lac Alaotra (Hapalemur alaotrensis), unique primate au monde à vivre dans des roseaux).

      On découvre encore de nouvelles espèces dans le pays ; en 11 ans, au début du XXIe siècle, ce sont ainsi 41 mammifères, 61 reptiles, 69 amphibiens, 17 poissons, 42 invertébrés et 385 plantes qui ont été découvertes sur l’île, soit plus de 600 nouvelles espèces animales et végétales au total. Parmi elles figurent le plus petit primate du monde, un lémurien de 10 centimètre (Microcebus berthae) ou encore un caméléon au museau inhabituellement long (Calumma crypticum)12.

      Cette biodiversité est cependant très fragilisée par le développement de l'agriculture et par la déforestation en partie illégale. Les Malgaches pratiquent de façon intense la culture sur brûlis.

    Aucun avis sur ce séjour.

    Partagez votre expérience

    • Le détail de votre expérience
    Vous aimerez aussi
    AMAROK, l’esprit nature - 130A chem du Railler - 38160 St Pierre de Chérenne - ASSOCIATION LOI 1901
    Association de tourisme affilié APRIAM – IM073.100023 – Alpespace – Le Neptune – 50 Voie Albert Einstein – 73800 Francin
    RCP MMA IARD – 10 Bd Marie et Alexandre Oyon – 72000 Le Mans - Police n° 3.056.234
    Garantie financière Groupama Assurance - 5 rue du centre 93199 NOISY LE GRAND-Contrat n° 4000713451
    SIRET : 514 367 762 00028 - Code APE : 9499Z