Amarok l’esprit nature

Costa Rica Au pays de l'or vert

Pura Vida ! Le Costa Rica est un concentré de la planète et à lui tout seul représente près de 5 % de la biodiversité mondiale. Un séjour Exclusif avec Gilles Martin

  • Durée : 14j
  • Prochain départ : dimanche 21 avril 2019
  • Effectif : 4 - 8 personnes
  • Guide(s) :

4 950 €*

*à partir de


Guide photographe pro

Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Confort
  • Autonomie
  • Physique
Je réserve

Demande de fiche technique

Pour recevoir la fiche technique de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email :

    Points forts :

    • Petit groupe de 4 à 8 personnes accompagné de Gilles Martin photographe professionnel francophone, spécialiste de la photographie animalière et de la macrophotographie.
    • Notre guide local Nito, spécialiste et naturaliste de métier, connait le milieu comme sa poche et nous emmène dans les sites d'observations idéals.
    • Une biodiversité animale et végétale inégalée dans un pays qui a mis en place un écotourisme intelligent.
    • L’observation d’une multitude d’espèces au parc National du Corcovado, le hotspot de la biodiversité mondial selon National Geographic.
    • Des paysages extraordinaires dans des écosystèmes très variés—forêt primaire tropicale, mangrove, prairies subalpines, magnifiques plages du littoral.
    • Un pays paisible et sûr, des costariciens accueillants à la gentillesse et au sourire légendaires. Pura Vida !

    Votre guide

    Gilles MARTIN

    Gilles MARTIN

    Gilles Martin a passé les premières années de sa vie sur les bords de Loire en Touraine, où vivaient ses parents et où son père peignait des aquarelles sur le fleuve. C’est ainsi qu’il a appris à découvrir la nature, puis à la photographier.
    Révélé au public grâce à son livre sur les libellules "La vie secrète des filles de l’air" il décide de se consacrer entièrement à la photographie animalière. Depuis, il a publié une douzaine d’ouvrages parmi lesquels "Photographier la nature", "La Macrophotographie", "Les Oiseaux du Monde", "Les Papillons du Monde" (Éditions de La Martinière).
    Diffusées en agences de par le monde, ses images paraissent régulièrement dans des magazines (Géo, Figaro Magazine, Life, Time Magazine, National Geographic… ). Gilles n'est pas attaché à une destination particulière. C’est l’ensemble de la biodiversité qui l’intéresse.
    Depuis plusieurs années Gilles s'est engagé dans un projet qui dépasse le cadre de la photographie pour toucher celui de nos consciences. Son ambition: créer une "Arche photographique planétaire"; photographier, avant qu'il ne soit trop tard, la faune sauvage en danger; témoigner de ces espèces rares et menacées inscrites sur la "Liste rouge" de l'UICN. Cette démarche d'envergure, initiée dans les années 2000, n'a pas d'équivalent, tant sur la couverture géographique que dans la diversité des espèces photographiées. Un travail de fond qui couvre cent pays sur les six continents. Son but: utiliser la photographie, son pouvoir d'émerveillement et sa capacité à informer pour donner l'alerte. Ses images accueilleront toutes les beautés du monde vivant, mais elles iront au-delà de la célébration esthétique: elles montreront sa fragilité, et feront appel à la responsabilité humaine.

    Avec 30% de sa superficie aménagée en Parc nationaux et réserves, Le Costa Rica est un concentré de la planète et à lui tout seul représente près de 5 % de la biodiversité mondiale. Véritable paradis des photographes amoureux de la nature : on y trouve variété de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, insectes... parmi lesquels les emblématiques Toucan, Ara rouge, Quetzal resplendissant, Colibris, Paresseux, Singes hurleurs, Capucins à tête blanche, ainsi que l’emblème du pays, la Rainette aux yeux rouges.

    Une biodiversité d'une richesse exceptionnelle que l'on peut approcher dans des écosystèmes très variés comme les forêts tropicales humides ou sèches, la mangrove, les prairies subalpines et les magnifiques plages du littoral. C’est également un pays aux habitants d’une gentillesse et bonne humeur légendaires.

    Le photographe professionnel Gilles Martin vous propose de partager son expérience dans les domaines de la photographie animalière et de la macrophotographie. Ayant déjà réalisé plusieurs voyages au Costa Rica, avec Nito, notre guide local spécialisé, ils vous guideront sur le terrain pour vous familiariser avec les espèces animales et végétales. Point déterminant pour transformer l'émotion en images !


    Programme :

    Jour 1/ Paris – San José

    Arrivée à l’aéroport international de San Jose. Transfert à l’hôtel et soirée de présentation.

    Jour 2/ San Jose – Station biologique La Selva

    Après le petit-déjeuner, nous partons en direction de la jungle. Un arrêt en chemin nous permettra de photographier plusieurs espèces de colibris dont le Colibri à coiffe blanche, la Coquette à queue fine ainsi que la Coquette d’Hélène.

    Jour 3/ Station Biologique La Selva

    La Estación Biológica La Selva (Station Biologique La Selva) est un espace naturel de 15 km2 de forêt humide principalement dans lequel nous pouvons découvrir et photographier sa faune exotique et abondante : grenouilles, papillons, singes et si la chance nous sourit, peut-être même les discrets jaguar ou puma. Un de ses principaux attraits est l’observation d’oiseaux, car de nombreuses espèces y migrent. En ce qui concerne sa flore, la station biologique compte plus de mille espèces d’arbres.

    Une marche nocturne nous permet de  vivre l’expérience de la forêt la nuit et ressentir le frisson de marcher à la recherche de chouettes, de beaux oiseaux nocturnes voire même d'un mammifère.

    Jour 4/ La Selva -- Le Paradis des Quetzals

    Après le petit-déjeuner, nous reprenons la route pour nous rendre au sud de la Province de San Jose, dans les Hautes Terres, au Paradis des Quetzals. Plongé dans un habitat exubérant, nous visitons les lieux les plus intimes de la région lors de notre séjour dans un site comprenant 80 hectares de forêt primaire protégeant une faune et une flore impressionnantes. Nous nous promenons dans la forêt de nuages ​​à la recherche du Quetzal, ce magnifique oiseau, l’un des plus beaux au monde, et en profiterons pour observer et photographier de nombreuses autres espèces parmi les 140 espèces d’oiseau répertoriées sur le site, dont beaucoup sont endémiques au Costa Rica. Une rencontre inoubliable avec cet oiseau mystique mésoaméricain !

    Jour 5/ Le Paradis des Quetzals

    Nous photographions de nombreux oiseaux, en particulier les colibris. Le Costa Rica compte pas moins de 45 espèces de colibris. Cet oiseau a le métabolisme le plus élevé du monde animal : son rythme cardiaque peut atteindre 1260 battements à la minute chez certaines espèces. Il bat des ailes de 20 à 80 fois par seconde et fait preuve d’une manœuvrabilité et d’une précision époustouflantes en vol, capable de voler sur place et même en arrière. Ce sont des oiseaux principalement nectarivores, le nectar constituant 90 % de leur régime alimentaire, mais également insectivores. Ces superbes oiseaux sont peu farouches et volent parfois à quelques centimètres de nous. C’est une expérience inoubliable d’assister de si près au ballet simultané de plusieurs espèces de colibris.

    Jour 6/ En route pour la forêt de Tolomuco.

    En chemin vers notre prochaine destination, La Forêt de Tolomuco, nous ferons plusieurs arrêts pour photographier les paysages des Hautes Terres du Costa Rica.

    Notre lodge situé au cœur des montagnes Talamanca dans le sud du Pacifique du Costa Rica est entouré de jardins et d'habitats naturels et offre un environnement calme pour l'observation des oiseaux. Des Pénélopes unicolores, des Motmots à tête bleue, des parulines ardoisées, des Callistes safran, et même les Perroquets à calotte rouge, peu communs, survolent la propriété presque tous les jours! Peut-être même apercevrons-nous une Martre à tête grise, le fameux Tolomuco.

    Jour 7/ Les mangroves du Rio Sierpe

    Notre excursion en catamaran à travers les affluents protégés et les mangroves du Rio Sierpe nous permet d’observer sans déranger une faune abondante-- singes écureuils, singes hurleurs, singes capucins,  des paresseux, de nombreux oiseaux (dont aras, caracaras, martins-pêcheurs), des crocodiles et caïmans, serpents, tortues ainsi que le lézard Jésus-Christ, l’étonnant reptile qui court sur l’eau. 

    Jour 8 et 9/ Parc National de Corcovado

    Le parc national de Corcovado, poumon vert de la péninsule d’Osa, au sud-ouest du Costa Rica est l’une des plus vastes forêts tropicales primaires d’Amérique Centrale avec ses 425 km² de superficie. Il englobe la seule forêt humide encore ancienne de la côte pacifique de l’Amérique centrale. Il contient 13 grands écosystèmes, dont les forêts pluviales des basses terres, les forêts nébuleuses des hautes terres, les forêts de palmiers jolillo et les mangroves, ainsi que les habitats côtiers marins et balnéaires. Il accueille de nombreuses espèces menacées telles que le Tapir de Baird ou le Fourmilier géant.

    Il y a environ 500 espèces d'arbres dans le parc, représentant le quart de toutes les espèces d'arbres au Costa Rica. Il accueille la plus grande population d’aras rouges du pays et abrite au moins 375 autres espèces d’oiseaux, 140 mammifères, 116 amphibiens et reptiles, 40 types de poissons d’eau douce et 6 000 à 10 000 espèces d’insectes différents, dont 220 espèces de papillons!

    Selon les secteurs que nous choisissons d’explorer, nous observons peut-être des tortues luths, tortues olivâtres ou tortues vertes, l’ocelot ou le très discret Jaguar, le grison, des chauves-souris, les Aras rouges ou verts (en voie de disparition pour ce dernier), les aigles Harpie Féroce, le Grand Hocco, le Toucan, les Tapirs de Bairds,  les daguets rouges, cervidés endémiques du continent sud américain, ainsi que les Peccaries aux lèvres blanches. Le parc Corcovado est le seul parc à regrouper les quatre espèces de primates présentes au Costa Rica : Atèles, Hurleurs, Capucins et Saimiris (singe écureuil).

    National Geographic décrit le Parc National de Corcovado comme "l'endroit le plus biologiquement intense sur Terre".  C’est l’endroit le plus riche pour la photographie et l’observation de la faune et la flore costariciennes.

    Jour 10 et 11–La Tarde

    A quelques kilomètres de Corcovado, se situe l’écolodge La Tarde, un endroit à l’écart de toute civilisation, abritant de nombreuses espèces de grenouilles, salamandres, lézards, iguanes, mammifères et oiseaux.  Nous pourrons continuer à observer et photographier la faune et flore de la Péninsule d’Osa dans une réserve parcourue de nombreux sentiers et spots d’observation.

    Jour 12 – Retour à San Jose

    Dans la journée, c'est en avion que nous retournons sur San Jose.

    Jour 13 à 14 – Vol San Jose – Paris

    Selon l'heure de notre vol international, visite possible de San José.

    vol de nuit. Arrivée à Paris

    Ce tarif comprend :

    • L’encadrement par Gilles Martin, photographe professionnel et un guide local spécialisé.
    • L’hébergement en hôtel, ecolodge en chambre double/twin
    • Tous les repas du dîner le J1 au petit déjeuner le J13.
    • Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour.
    • Les vols de Paris – à San Jose (A/R en classe économique). Départ d'autres villes possible. Nous demander un devis. 
    • Tous les transferts sur place (route et vol domestique).
    • Les entrées dans les parcs

    Ce tarif ne comprend pas :

    • Vos achats personnels.
    • Votre équipement personnel.
    • Les repas non mentionnés dans notre prix comprend
    • L’assurance voyage : annulation et assistance 
    • D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente.
    • Si vous choisisssez le séjour sans le vol, l'ensemble des vols internationaux n'est pas compris.
    • La taxe de sortie du Costa Rica à l'aéroport (29US$/pers). elle est parfois incluse dnas le prix du billet d'avion. Si tel est le cas vous en serez informé si vous prenez le vol avec Amarok.
    • Supplément chambre simple.
    • Suplément petit groupe si 4 personnes sont inscrites uniquement : 250€/pers
    • Supplément pour départ d'autre viles que Paris : 50€ de frais de base + différence de prix
    • Frais d’inscription : 15€/dossier

    Transport : Départ de Paris, vol pour San José (SJO) en classe économique. Autre aéroport de départ, nous consulter pour recevoir un devis.

    Les déplacements longs pendant le séjour se font en minibus ou 4x4 confort. Les explorations se font à pied et en bateau.

    Hébergement et nourriture : Hôtel, Lodge, Ecolodge généralement confort, en chambre double ou twin, avec salle de bain privatisé. L'un des logements situé dans l'une des réserve que nous visitons est un ecolodge plus simple, mais avec beauocup de charme. Possibilité de demander un chambre simple en option.

    Restauration : Pris en charge par Amarok du Diner le J1 au petit déjeuner le J13. En général, petit déjeuner et diner sont pris dnas les hôtels et lodges où nous restons. Le déjeuner peut-être préparé sous forme de pique nique par notre équipe locale et parfois au resturant. Selon les heures de nos vols internationaux, certains repas à San José peuvent ne pas être inclus. Mais les restaurants sont bon marcher (comptez 10 à 15€ par repas). Ce sera l’occasion de prendre un peu de liberté et de découvrir la ville en autonomie. Les guides Amarok seront là pour vous conseiller et vous accompagner si vous le souhaitez.

    Accompagnement : Gilles Martin photographe professionnel et 1 guide local.

    Groupe : De 4 à 8 participants

    Monnaie : La monnaie est le Costa Rica Colon. Le dollar US est aussi facilement utilisable mais souvent à un taux moins avantageux.. Vous pouvez suivre les cours sur www.xe.com. vous pouvez facilement changer des Euros dans tous les établissements bancaires ou tout simplement retiré de l'argent aux guichets automatiques.

    Décalage horaire : Il y a 7h de décalage entre Paris et le Costa Rica. Quand il est 17h à Paris, il est 10h là-bas.

    Formalités : Un passeport biométrique expirant au moins six mois après la date de retour est obligatoire. Pas besoin de visas à l’avance.

    Climat/météo : L’hiver européen est la saison sèche au Costa Rica (de décembre à avril). De mi-mai à novembre c'est la saison des pluies. Les températures varient selon les zones géographiques : un climat tempéré sur la vallée centrale, tropical humide à l’est et une zone tropicale plus chaude à l’ouest. Les températures sont moins élevées à l’intérieur des terres (17 à 18°C en moyenne - 20°C en moyenne à San José). Sur les côtes, températures en moyenne de 25°C pouvant atteindre les 30°C.

    Contenu en cours de rédaction.
    Aucun avis sur ce séjour.

    Partagez votre expérience

    • Le détail de votre expérience
    Vous aimerez aussi
    AMAROK, l’esprit nature - 130A chem du Railler - 38160 St Pierre de Chérenne - ASSOCIATION LOI 1901
    Association de tourisme affilié APRIAM – IM073.100023 – Alpespace – Le Neptune – 50 Voie Albert Einstein – 73800 Francin
    RCP MMA IARD – 10 Bd Marie et Alexandre Oyon – 72000 Le Mans - Police n° 3.056.234
    Garantie financière Groupama Assurance - 5 rue du centre 93199 NOISY LE GRAND-Contrat n° 4000713451
    SIRET : 514 367 762 00028 - Code APE : 9499Z