Amarok l’esprit nature

Kirghizistan Expédition science participative pour le suivi de la panthère des neiges

Au cœur des monts célestes du Kirghizistan, prenez part à une expédition d'écovolontariat afin d’étudier la panthère des neiges et son écosystème. Pose de pièges photographiques, suivi animal, relevé d’indices de présence constitueront le cœur de notre quotidien dans des espaces sauvages et...

  • Durée : 20 jours
  • Période : Juin à Août
  • Prochain départ : samedi 13 juin 2020
  • Effectif : 2 - 6 personnes
  • Guide(s) :

2 895 €*

*à partir de


Niveaux[En savoir +]

  • Immersion
  • Confort
  • Autonomie
  • Physique
Je réserve

Demande du carnet de voyage

Pour recevoir le carnet de voyage de ce séjour, merci de renseigner votre nom et votre email:

Points forts :

  • participation active à un programme d’étude sur la panthère des neiges
  •  découverte de la faune, flore et des écosystèmes exceptionnels des Tien Shan
  • découverte d’un pays, d’un peuple et de la culture kirghize,
  • aventure humaine au cœur des montagnes célestes d’Asie
  • dépassement physique en montagne
  • possibilité de déduction fiscale de 66% du coût du séjour.
  • petit groupe limité à 6 participants.

Votre guide

Bastien Chaix

Bastien Chaix

Passionné par la nature et les animaux sauvages depuis son enfance, c’est dans les collines provençales lors d’innombrables heures passées à observer l’aigle de Bonelli que se développe cette passion qui ne l’a plus quitté depuis.
Après avoir fait un BTS Gestion et protection de la nature en Lozère, il travaille quelques temps à Espace naturel de Provence sur différents contrats concernant l’étude des oiseaux méditerranéens et des rapaces dans les Bouches-du-Rhône.
Il avait 20 ans lorsqu’il réalise son premier voyage en république kirghize, seul et sans parler un mot de russe ce qui lui laisse un premier souvenir impérissable. Parti simplement pour y étudier la nature et l’aigle royal, il en revient transformé et ébloui par la culture pastorale des bergers kirghizes. Depuis il retourne dans le pays 6 mois par an tous les ans depuis 10 ans pour y guider entre autres des expéditions en sciences participative pour l’ONG Objectif Sciences International et s’émerveiller encore un peu plus chaque année du mystère et de la beauté des monts célestes.
Egalement passionné par le travail avec les animaux, les chevaux, les chiens, le pastoralisme et la vie au grand air, entre deux escapades au Kirghizistan, il travaille comme berger dans le sud-est de la France. Deux métiers complémentaires qui lui offrent l’opportunité d’explorer un peu tous les points de vue concernant la question de ce fameux loup des steppes…

Au coeur des monts célestes du Kirghizistan, prenez part à une expédition d'écovolontarit en partenariat avec une ONG franco-suisse de science coopérative afin d’étudier la panthère des neiges et son écosystème dans la réserve de Naryn. Pose de pièges photographiques, suivi animal, relevé d’indices de présence constitueront le coeur de notre quotidien dans des espaces sauvages et grandioses.

A l’heure où une grande partie de la biodiversité est menacée dans le monde, la protection d’espèces en grand danger d’extinction semble indispensable. Ceci n’est pourtant pas faisable sans études préalables de ces espèces afin d’en savoir plus sur leur biologie, leur comportement, et leur milieu de vie.

Mieux les connaitre pour mieux les protéger, telle est la devise d’un grand nombre de scientifiques.

C’est donc dans ce cadre d’étude d’une espèce emblématique, la Panthère des neiges, que nous vous proposons ces congés ou vacances utiles.

La faune sauvage vous émerveille et la vie en montagne ne vous fait pas peur ?
Alors, venez nous rejoindre pour une expédition scientifique et solidaire sur les traces de la panthère des neiges en Kirghizie !


Programme :

Objectifs et déroulement : Ce voyage permet d'une part, de découvrir un pays splendide et encore préservé sur bien des aspects, et d'autre part, de mener une mission en sciences participatives sur le suivi de la faune sauvage dans la réserve d'Etat de Naryn. 

Programme-type de l'expédition jour après jour : Ce programme peut être légèrement modifié en fonction des périodes et des espèces étudiées.

Jour 1:

Arrivée le matin tôt à Bishkek, capitale kirghize - Visite de Bishkek - Nuit en guest-house.

Jour 2:

Trajet en mini-bus vers le lac Song-kul situé au milieu d'un plateau à 3000 m d'altitude, en passant par la ville de Kochkor.

Nuit en yourte chez le garde de la réserve naturelle de Karataljapirik.

Jour 3:

Observations ornithologiques - Randonnée à la journée à pied ou à cheval sur le plateau de Song-kul.

Nuit en yourte chez le garde de la réserve.

Jour 4:

Observations ornithologiques en début de matinée - Descente du lac de Song-kul vers la ville de Naryn en minibus.

Nuit en guest-house à la ville de Naryn.

Jour 5:

Récupération des courses nécessaires à la dizaine de jours que nous passerons en autarcie au bazar – Trajet en mini-bus jusqu'à l'entrée de la réserve de Naryn – Prise de contact avec les chevaux, chargement et départ pour l'expédition.

Jour 5 à 15:

Expédition naturaliste itinérante dans la réserve de Naryn – 4-5 journées de déplacement à cheval alternant avec 5-6 journées de prospections naturalistes à pied. Beaucoup de journées seront mixtes (un peu de cheval + prospection à pied). Le dénivelé moyen lors des transects journaliers sera d'environ 800 m (un transect est une ligne virtuelle que l’on suit pour étudier un phénomène où l'on comptera les occurrences, ici où l’on relèvera les indices de présence de la faune sauvage).

Campement en tente la plupart du temps avec des bivouac possibles.

Jour 16:

Trajet retour en 4X4 vers le lac Issik-kul(2ème plus grand lac d'altitude après Titicaca).

Nuit chez l'habitant dans le village de Chong Jarguilchak (rive sud du lac IssykKul).

Jour 17:

Journée au village de Chong Jarguilchak afin de faire une saisie informatique des données, un premier trie, voir un début d'analyse des images de pièges photos récupérées et rédaction du bilan de l'expédition. Tout ceci se ferra bien sûr entre 2 plongeons dans le lac!

Jour 18:

Visite du village et ses environs – Baignade au lac Issik-kul - Retour sur Bishkek en voiture, achat de souvenirs.

Jour 19:

Départ le matin tôt. 

Ce tarif comprend :

Le coût global d’une expédition de 3 semaines est de 4506 € par participant. L’implication de nombreux acteurs de l’ONG et particulièrement des Responsables de programme, avec une grande part de bénévolat de leur part, nous permet pour la saison 2020 de faire baisser de 33%, soit de 1611 € la participation financière demandée pour participer au projet.
 

Afin ainsi d’obtenir un budget plus abordable pour les participants qui font vivre le projet, le coût de participation est de 2 895 € dont 66% déductible des impôts, voir ci-dessous. !

Avec ces 2 895 € pour 3 semaines d’expédition, l’intégralité de vos frais d’expédition sont pris en charge, sauf le billet d’avion pour vous rendre en Kirghizie et les repas du jour 1 et du jour 20 (journées de trajet en avion).

S’agissant d’une expédition organisée par une ONG reconnue d’intérêt général, le montant de l’inscription et des frais de voyage (billet d’avion), tel un DON, est déductible (pour les français) à 66 % de vos impôts (ou de ceux de la personne qui paye votre inscription, telle que vos parents, amis, proches, par exemple).
Si vous êtes imposable (ou si la personne qui prend en charge le don l’est), vous serez donc remboursé à hauteur de 66 % de vos frais, l’année fiscale suivant l’engagement de ceux-ci.

La réalisation des missions, qu’il s’agisse de Congés Science Solidaire pour adultes ou de Vacances Scientifiques pour adolescents, suppose un encadrement des séjours par des éducateurs et éducatrices scientifiques au nombre de 1 pour 6 participants, des déplacements (avion pour les encadrants, location jeep et chevaux), divers hébergements (hôtels, yourtes et tentes), des frais de nourritures, et autres nécessités logistiques, administratives (permis et taxes pour entrer dans une réserve naturelle) et sécuritaires (assistance médicale, prévention MAM & pharmacie adaptée, téléphones satellites) inhérentes à l’organisation de telles missions.

Cela nécessite également d’importants travaux de préparation scientifique, pédagogique et logistique qui se construisent sur l’année précédant les missions et qui impliquent toute une équipe du réseau de l’ONG Objectif Sciences International.

Votre participation contribue autant à l’achat du matériel scientifque (pièges-photographiques...) qu’au travail d’analyse et de publication des résultats.

Dans le cadre de ces missions scientifiques mais aussi solidaires, nous aidons nos partenaires locaux à financer leurs actions : don de matériel scientifique, aide à la restauration des camps de base, recherche de partenariats universitaires, etc.

Ce tarif ne comprend pas :

- Le billet d'avion A/R entre l'aéroport de départ et l'aéroport de Manas à Bishkek, Kirghizistan 

- Les repas du jour 1 et du jour 20

- Les assurances voyage : annulation, assistance et rapatriement.

- Vos achats personnels.

- Votre équipement personnel.

- Frais de dossier (15€).

- D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente.

 

ATTENTION: L'inscription à ce séjour nécessite une pleine conscience de son niveau de difficulté physique et sportive. Loin de vous décourager, ces défis pourront vous séduire, mais vous devez en avoir connaissance et les accepter pour participer à l'expédition.

Marche à pied : Quasiment tous les jours de présence dans la réserve hormis les jours de déplacement à cheval d'un camp à l'autre, nous réaliserons des prospections pédestres à but naturaliste, nommées transects, souvent en demi-groupe. Pour le premier groupe ayant choisi de réaliser une prospection en crête ce jour-là, il faudra s'attendre à un dénivelé allant de 300 à 900m dans la journée, soit 4 à 6h de marche environ, voire plus, sur des pentes raides.

Pour le second groupe prospectant le fond de vallée, le dénivelé sera moindre. Tous les jours il sera possible d'alterner crête/fond de vallée et de choisir l'un ou l'autre. Dans tous les cas nous marcherons très souvent hors-sentier, dans des pentes raides et en terrains accidentés.

Cheval : Les chevaux nous servent à se déplacer d'un campement à l'autre, à s'approcher des zones de prospections journalières et à transporter le matériel logistique.Il n'est pas nécessaire d'être cavalier mais vous ne devez pas avoir peur de ces animaux, ni de les monter. Nous resterons au pas la plupart du temps et dans tous les cas ne dépasserons pas la vitesse d'un petit trot. Les chevaux de la réserve de Naryn sont petits, très dociles, connaissent les sentiers sur le bout des sabots et sont très bien dressés par les gardes qui nous accompagnent. Nous réaliserons quasi quotidiennement 1 à 5 heures de cheval. Les selles kirghizes sont très confortables mais mieux vaut prévoir un surpantalon (imperméable) ou un pantalon d'équitation qui limitera les frottements.

Camping :  L'hébergement s'effectuera parfois chez l'habitant (maison de village, yourte) au début et à la fin du séjour mais sera la plupart du temps en campement sous toile de tente.Au cœur de la réserve, deux cabanes en bois permettent occasionnellement de servir de camp de base mais de nombreuses zones de la réserve en sont dépourvues. Il faut donc aimer vivre en pleine nature, en zone relativement isolée, loin du confort habituel, mais aussi plus près de l'essentiel!

Intérêt naturaliste : Des compétences scientifiques ou naturalistes ne sont pas nécessaires mais un intérêt pour les animaux sauvages et la nature est bien-sûr indispensable. 

Transport :

Vol en avion pour Bishkek (non-inclus dans le prix), trajet en mini-bus vers le lac Song-kul, puis déplacements à cheval et à pied.

Hébergement :

Nuits chez l’habitant, en guest-house et yourte, et tente pendant l'expédition. Parfois nous pourrons bivouaquer en fonction de la météo et de la motivation du groupe.

Restauration :

Nous serons en autonomie totale sur au minimum 11 jours en ce qui concerne la nourriture transportée à dos de cheval comme tout le reste du matériel. Ils ne s'agit pas de grande gastronomie étant donné les contraintes de terrain (féculent et mouton) mais toujours suffisants et régalant la majorité de nos participants. Nous fabriquons notre pain une fois le stock de départ écoulé. Etant dans des réserves d'Etat, nous ne pratiquerons ni cueillette, pêche ou autre activité de ce type.

Accompagnement :

Bastien Chaix, spécialiste du Kirghizistan, un second (kirghize ou français) et  2-3 gardes chasse ou villageois.

Formalités :

Passeport en cours de validité, valable encore 6 mois après la date de retour.

Nous envoyer une copie scannée parfaitement lisible du passeport au maximum un mois avant la date de départ de l’expédition pour réaliser un permis frontalier nominatif, la zone parcourue se trouvant non loin de la frontière chinoise.

Pas de visa ni de vaccins obligatoires.

Monnaie :

La monnaie est le som

1 euro = 82 som, taux de change du 20/11/2017

Décalage horaire :

+ 4 heures en heure d’été

Climat/météo :

Ce séjour situé entre 2500m et 4000m d’altitude peut comprendre de très grosses variations météorologiques. Les 4 saisons peuvent être présentes dans la même journée, les nuits le thermomètre peut descendre à – 10 degrés Celsius. Il faut donc être équipé pour le froid, le vent, la pluie et parfois la neige même si dans la majorité des cas le ciel bleu règne sur la steppe.

Durant ces 3 semaines, nous évoluerons tour à tour dans les paysages de Song-kul, Naryn puis Issik-kul.

Lac de Song-kul : Il s'agit d'un grand lac posé au milieu d'un plateau d'altitude à 3000m. On y accède en mini-buspar des pistes. L'hiver quelques pêcheurs y habitent, l'été ce sont les bergers avec leurs yourtes et leurs troupeaux innombrables de chevaux, vaches, moutons et yaks. La réserve naturelle de Karatal-Japirik occupe la partie marécageuse au sud du lac avec une avifaune riche, notamment un passage migratoire important (anatidés, limicoles...). Nos deux nuits chez le garde de la réserve et des séances d'observation permettront de nous familiariser avec la faune et d'effectuer un relevé des oiseaux présents à cette période.

La réserve d'Etat de Naryn : La réserve comporte des forêts d'épicéa, des glaciers, des rivières, des alpages, 1 000 km² de no man's land et de nature vierge peuplée d'une faune rare, discrète, difficile à observer mais extrêmement passionnante.

Nous la traverserons à cheval en remontant la vallée de Naryn en compagnie des gardes de la réserve et en profitant de faire des prospections à pied sur les crêtes. Nous y passerons une dizaine de jours avec pour but d'effectuer le suivi animal dans la réserve.

Tout au long de l'expédition les relevés des indices de présence de la faune, la pose de pièges photographiques et les observations réalisées permettront d'enrichir la base de données de la réserve de Naryn, avec à terme la réalisation d'une cartographie de la faune par Système d'Information Géographique (SIG).

Selon la période, nous nous focaliserons davantage sur certaines espèces:

Le printemps et le début d'été permettent la localisation des couples d'oiseaux nicheurs (Tétraogalle de l’Himalaya, Arrenga siffleur, petits passereaux...) et particulièrement la recherche d'aires et zones de nidification de grands rapaces (Aigle royal mais aussi Aigle botté, Circaète jean-le-blanc, Gypaète barbu, Vautour de l’Himalaya, Vautour moine...).

Le mois de septembre voit le début du brame du cerf maral (Cervus canadensissongaricus) tandis que l'automne est particulièrement intéressant pour effectuer les comptages de mouflons(Ovisammonkarelini) et bouquetins de Sibérie (Capra ibex sibirica) ainsi que recenser les rapaces nocturnes (Grand duc, Chouette de Tengmalm, Chouette épervière).

En toutes saisons les relevés d'indices de présence, la pose de pièges photographiques et parfois (avec chance...) les observations directes permettent d'effectuer le suivi des prédateurs : ours isabelle (Ursusarctosisabellinus), loup gris (Canis lupus chanco), panthère des neiges (Unciauncia), lynx du Tibet (Lynx lynxisabellinus), chat de Pallas (Otocolobusmanul).

Selon le moment, nous aiderons également les gardes de la réserve dans leurs travaux, notamment la fauche du foin en juillet afin d'apporter un petit complément alimentaire aux cerfs durant l'hiver (et accessoirement aux chevaux des gardes durant leurs prospections hivernales).

La sortie de la réserve donne sur les hauts plateaux où le paysage change totalement: montagnes d'altitude désertiques entrecoupées de vastes steppes. Nous passerons une dernière journée dans ce paysage avant de le traverser en 4X4 pour rejoindre le lac Issik-kul.

Ce voyage permettra aussi de découvrir le lac Issik-kul (la "mer intérieure" des kirghizes), la culture kirghize et la vie dans les villages en passant du temps avec les gardes et avec les familles où nous logerons. Votre mission.

Tous les jours, nous effectuerons des prospections naturalistes, parfois en demi-groupes. Chaque participant, grâce au matériel à disposition, aux séances d'observations et aux prospections réalisés, contribuera à récolter le maximum d'informations durant l'expédition. Les pièges photographiques seront disposés ensemble sur des zones propices, en concertation entre les gardes et les encadrants. Ces observations donneront lieu à une compilation annuelle ainsi qu'à un référencement sur le Système d'Information Géographique permettant à terme de mieux connaître la faune de la réserve et d'avoir une base de donnée claire, riche, et facilement utilisable.

Si certaines personnes ont des centres d’intérêts ou des compétences particulières il est possible de vous attacher à effectuer un relevé spécifique (botanique, géologie, entomologie, ornithologie...) durant l'expédition et ainsi d'apporter votre connaissance aux gardes et aux membres de l'expédition. En plus du suivi animal, nous aiderons les gardes dans leurs divers travaux.

Aucun avis sur ce séjour.

Partagez votre expérience

  • Le détail de votre expérience
SARL AMAROK - L’Esprit Nature, 130A chemin du Railler, 38160 Saint-Pierre-de-Chérennes
Tel.: +33 (0)6 95 60 86 29 - Email : info@amarok-espritnature.com
Siret No. 850 957 614 R.C.S. Grenoble - Code APE 7911Z - Immatriculation Atout France IM 038190009
Capital social 35 000 € - Garantie Financière Groupama, 8-10 rue d'Astorg, 75008 Paris - RCP MMA Iard, 14 Blvd. M&A Oyon, 72030 Le Mans